Pourquoi apprendre la théorie des couleurs ?

La théorie des couleurs est un ensemble de directives permettant aux artistes d’utiliser la couleur. Cela peut vraiment aider toute personne créative à prendre la bonne décision pour choisir des couleurs harmonieuses.

Lorsque vous visualisez ensemble, vous pouvez utiliser la roue chromatique à 12 segments pour vous aider à décrire la relation entre les différentes couleurs. Les artistes utilisent ces relations de couleurs pour obtenir différents effets, tels que des contrastes spectaculaires ou des couleurs visuellement attrayantes. Voici quelques-unes des définitions les plus courantes utilisées pour décrire ces relations de couleur.

Définitions de la théorie des couleurs

Teinte – une couleur ou une nuance.

Couleur primaire – une couleur ou une nuance. – Rouge, bleu et jaune. Toutes les couleurs peuvent être créées en mélangeant des couleurs primaires.

Couleur secondaire – une couleur ou une nuance. – Une couleur résultant du mélange de deux couleurs primaires.

Couleur tertiaire – une couleur ou une nuance. – La couleur résultante formée lorsqu’une quantité égale d’une couleur primaire et d’une couleur secondaire sont mélangées.

Couleurs complémentaires – une couleur ou une nuance. – Couleurs opposées l’une à l’autre sur la roue chromatique. Par exemple, violet et jaune. Les couleurs complémentaires contrastent fortement.

Van Gogh a utilisé le blues et les oranges dans sa peinture La Méridienne, dite aussi La Sieste, de 1890, ci‑dessus. Parce qu’il utilise des couleurs complémentaires, les couleurs contrastent et sont vibrantes.

Couleurs analogues – Trois couleurs côte à côte sur une roue chromatique à 12 sections, comme le jaune-vert, le jaune et le jaune-orange.

Ci-dessus, Claude Monet utilise des couleurs analogues dans sa peinture apaisante « Nymphéas », de 1904. Il utilise principalement le vert foncé, le vert clair et le jaune.

Complémentaire divisé – Une couleur et les deux couleurs de chaque côté de la couleur complémentaire.

Couleurs triadiques – Trois couleurs régulièrement espacées autour de la roue chromatique.

Monochromatique – Contenant ou n’utilisant qu’une seule couleur.

L’acrylique ci-dessus, « Belle nuit » d’Âme Sauvage est un excellent exemple de peinture monochromatique car elle n’utilise que du bleu.

Température de couleur

La température de couleur fait référence au niveau de chaleur contenu dans une couleur. Les couleurs peuvent être classées comme chaudes ou froides. Les couleurs chaudes et froides contrastent bien les unes avec les autres.

Couleurs chaudes – comme le rouge, le jaune et l’orange; évoquent la chaleur parce qu’ils nous rappellent des choses comme le soleil ou le feu.

Couleurs froides – comme le bleu, le vert et le violet (violet); évoquent une sensation de fraîcheur car ils nous rappellent des choses comme l’eau ou l’herbe.

La chaleur de l'été - Huile sur toile - 36x36 cm
La peinture ci-dessus, que j’ai créée en 2019, utilise toutes les couleurs chaudes. Du brun foncé à toutes les nuances d’orange et de rouge et à une variété de jaunes, ses couleurs chaudes représentent mes sensations lors de l’été très chaud de 2019.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
La magie du voyage - Huile sur toile - 36x36 cm - artiste peintre coté akoun

restez informé !

Abonnez-vous pour recevoir du contenu et des notifications exclusives