Comment préparer son exposition

Pour un artiste, exposer son travail est vital pour sa carrière. L’exposition permet de faire connaître son travail, de le vendre et de rencontrer des collectionneurs, mais aussi de créer des contacts avec les professionnels de l’art tels que les marchands de tableaux, les conservateurs, les agents d’artistes, les médiateurs culturels, les commissaires priseurs et les experts.

De plus, une exposition permet à un artiste de développer des relations privilégiées avec différents partenaires clés tels que la presse (critiques, historiens de l’art, responsables de rubriques culturelles), les professionnels de l’art (marchands de tableaux, courtiers en œuvres d’art, agents d’artistes, médiateurs culturels, ingénieurs culturels, conservateurs, experts, commissaires priseurs), les collectionneurs et le grand public. Ces quatre partenaires sont donc essentiels pour la réussite d’une exposition.

Cependant, une véritable réussite ne se limite pas à ces partenaires. Il y a un travail en amont de préparation nécessaire pour mettre en place une exposition réussie. Pour cela, il est important de vouloir partager et dialoguer autour d’un thème précis. Ensuite, il est nécessaire d’organiser l’exposition en prenant en compte les contraintes techniques (lieu, œuvres), de trouver un financement (mécénat, subventions, appels à projets) et de communiquer sur l’événement pour faire venir le public.

Sommaire

Valoriser une idée et monter son projet

La première étape pour mettre en place une exposition est de définir le sujet sur lequel l’on souhaite communiquer. Pour cela, choisissez un sujet qui soit simple et accessible pour toucher le public cible, mais qui soit également passionnant et original pour susciter l’intérêt des professionnels de l’art, des collectionneurs et des médias. Posez-vous des questions comme : quelles sont les thématiques abordées dans l’exposition ? Quels sont les artistes présentés ? Quel est le message que l’on souhaite faire passer ?

Il est possible de choisir un sujet qui s’inscrit dans l’actualité, comme une rétrospective sur un artiste en vogue ou une thématique qui est d’actualité, comme l’environnement, la diversité culturelle ou les droits des femmes. Il est également possible de choisir un sujet qui est en lien avec la région ou la ville où l’exposition se tient, comme une histoire locale ou une thématique liée à l’industrie de la région.

Il est également possible de choisir un sujet qui est en lien avec les collections de l’institution qui organise l’exposition, comme une rétrospective sur les artistes qui ont été exposés dans le passé ou une thématique qui est en lien avec les collections permanentes. Il est possible de présenter une thématique liée à l’histoire de l’art ou un artiste qui a marqué l’histoire de l’art, comme les mouvements artistiques, un artiste en particulier, une période spécifique.

Il est également possible de choisir un sujet qui est en lien avec les intérêts des collectionneurs, comme une rétrospective sur un artiste qui est très recherché par les collectionneurs ou une thématique qui est en lien avec les tendances actuelles en matière de collection. Il est également possible de présenter une thématique liée à l’art contemporain, à l’art numérique, à l’art de la performance, à l’art social, etc.

Enfin, il est possible de choisir un sujet qui est en lien avec les intérêts des médias, comme une rétrospective sur un artiste qui a suscité beaucoup d’intérêt dans les médias ou une thématique qui est en lien avec les tendances actuelles en matière de culture. Il est également possible de présenter une thématique liée à l’art et à la science, à l’art et à la technologie, à l’art et à la société.

Il est important de noter qu’il existe de nombreux sujets possibles pour une exposition, et il est possible de combiner plusieurs de ces idées pour créer un sujet original et passionnant. Il est également possible de s’inspirer des tendances actuelles en matière d’expositions ou de se tourner vers des experts en matière de création d’expositions pour obtenir des conseils et des idées. Il est important de prendre le temps de réfléchir à son sujet pour créer une exposition qui soit à la fois accessible et intéressante pour le public cible, tout en suscitant l’intérêt des professionnels de l’art, des collectionneurs et des médias.

Les contraintes techniques à prendre en compte

Les contraintes techniques sont également importantes à prendre en compte pour organiser une exposition. Choisissez un lieu qui convient à la taille des œuvres à exposer et qui permet une circulation facile pour les visiteurs. De plus, assurez-vous que les œuvres puissent être correctement installées et que les moyens de présentation (comme les supports d’accrochage, les vitrines, les socles) soient adaptés. Prévoyez un éclairage suffisant mais non agressif pour les œuvres, ainsi que des panneaux et étiquettes explicatives pour les visiteurs. Et pour guider les visiteurs dans le lieu d’exposition, prévoyez une signalétique claire.

Vous devriez aussi vous informer sur les questions de droit d’auteur et de droit de diffusion des œuvres utilisées. Vérifiez si les œuvres sont protégées par des droits d’auteur et si l’on a l’autorisation de les utiliser pour l’exposition. Assurez-vous, en cas de pertes ou de dégradations des œuvres empruntées, en contractant une assurance adéquate. Il est essentiel de se rappeler que ces aspects administratifs sont importants pour éviter les problèmes juridiques et financiers qui pourraient survenir.

Il peut également être utile de consulter des professionnels pour vous aider à prendre en compte les différentes contraintes techniques, comme les architectes d’intérieur, les ingénieurs culturels, les techniciens de musée, etc. Ces professionnels pourront vous aider à prendre en compte les différentes contraintes liées à l’accrochage des œuvres, à la mise en place de la signalétique, à l’éclairage, à la sécurité et à la prévention des risques liés aux œuvres d’art. Ils pourront également vous aider à optimiser l’espace de l’exposition, en créant une circulation fluide pour les visiteurs et en mettant en valeur les œuvres présentées.

Les besoins des visiteurs sont indispensables à prendre en compte. Pensez à l’expérience de visite en créant une scénographie adaptée aux besoins des visiteurs tels que des salles de repos, des espaces d’échanges pour les discussions, des espaces pour les enfants etc. Prenez en considération les différents publics cibles, comme les personnes à mobilité réduite ou les personnes malentendantes ou malvoyantes, pour que tous les visiteurs puissent profiter de l’exposition.

Enfin, prenez en compte les aspects environnementaux liés à l’organisation de l’exposition. Il est possible de réduire les impacts en utilisant des matériaux écologiques pour les panneaux d’exposition, en utilisant des sources d’énergie renouvelable pour l’éclairage, en privilégiant les transports en commun pour les déplacements, etc. Cela montrera également l’engagement de l’organisateur pour la préservation de l’environnement.

Le financement

Le financement est également un élément clé pour mettre en place une exposition. Il peut être nécessaire de trouver des fonds pour couvrir les frais de location du lieu d’exposition, les coûts de transport des œuvres, la communication autour de l’événement et le vernissage. Il existe différentes solutions pour financer un projet d’exposition, comme le mécénat, les appels à projets et les financements publics.

Trouver un financement pour une exposition peut être un défi, surtout pour les artistes émergents ou les petits organisateurs d’événements. Il existe cependant plusieurs options pour financer une exposition, qui peuvent être utilisées seules ou combinées :

  • Le mécénat : Il s’agit de la participation financière d’une entreprise ou d’une personne physique à un projet culturel. Le mécène peut offrir un soutien financier direct ou des services en nature (comme une location de salle gratuite). Il est important de cibler les entreprises ou les personnes qui ont un intérêt pour l’art ou pour les thématiques de l’exposition.
  • Les subventions : Il existe de nombreuses subventions disponibles pour les projets culturels, tant au niveau national qu’au niveau local. Les subventions peuvent couvrir une partie ou la totalité des coûts liés à l’exposition. Il est important de se renseigner sur les critères d’éligibilité et les délais de candidature pour chaque subvention.
  • Les appels à projets : Il existe de nombreux appels à projets culturels qui sont lancés par des institutions, des mairies, des régions, des départements, etc. Il est donc important de se tenir informé des appels à projets qui correspondent à l’exposition. Les appels à projets peuvent couvrir les coûts liés à l’exposition, mais ils peuvent également offrir des prix, des résidences d’artistes, des accompagnements, etc.
  • Les financements publics : Il est possible de solliciter des financements auprès des collectivités territoriales (communes, départements, régions) qui disposent de crédits pour soutenir les projets culturels. Il est important de se renseigner sur les critères d’éligibilité et les délais de candidature pour chaque financement public.
  • Autofinancement : Il est possible de financer une partie de l’exposition en utilisant les fonds propres de l’artiste ou de l’organisateur. Cela peut impliquer une recherche de partenaires pour financer certaines parties de l’exposition ou encore de réaliser des ventes d’œuvres d’art.

Il est important de noter que pour chacune de ces solutions, il est nécessaire de préparer un budget prévisionnel détaillé et un plan de financement qui montre comment les coûts seront couverts. Soyez transparent sur les sources de financement et les modalités de remboursement. De plus, le financement est un élément clé pour la réalisation d’une exposition, mais il ne doit pas être le seul critère de choix pour décider de mettre en place une exposition. Prenez en compte tous les aspects de l’exposition, comme le sujet, les contraintes techniques, les aspects juridiques et financiers, les besoins des visiteurs et les aspects environnementaux, pour garantir la réussite de l’événement. Ne perdez pas de vue l’objectif principal de l’exposition : communiquer autour d’un sujet et partager des œuvres d’art avec le public.

Communiquer pour faire parler de l'événement

Enfin, il est nécessaire de communiquer efficacement pour faire parler de l’événement. La communication pour une exposition ne se limite pas à une simple annonce de l’événement. Vous pouvez créer un plan de communication efficace qui vise à attirer l’attention des différents publics cibles, notamment les professionnels de l’art, les collectionneurs, les médias et le grand public.

La communication doit être ciblée et adaptée au public visé, en utilisant les bons canaux de communication.

  • Pour atteindre les professionnels de l’art, il peut être judicieux d’utiliser des plateformes en ligne dédiées à l’art, les réseaux sociaux professionnels, les newsletters et les invitations pour les vernissages.
  • Pour toucher les collectionneurs, il est recommandé d’utiliser des plateformes de vente en ligne, des clubs de collectionneurs, des réseaux sociaux et des invitations privées.
  • Pour atteindre les médias, il est important de créer un communiqué de presse et de cibler les journalistes et les critiques d’art pertinents.
  • Pour toucher le grand public, il est recommandé d’utiliser les réseaux sociaux, les sites web, les annonces dans les journaux et les magazines locaux et les invitations pour les vernissages.Vous pouvez

Il est crucial de créer une identité visuelle pour l’exposition, avec un logo, un slogan et un visuel accrocheur pour retenir l’attention des visiteurs potentiels. Le logo doit être simple et facilement identifiable, le slogan doit être accrocheur et le visuel doit être représentatif de l’exposition et de son thème. Ces éléments doivent être utilisés dans tous les supports de communication, tels que les affiches, les flyers, les invitations, les réseaux sociaux, etc.

En outre, il est requis de mettre en place une stratégie de relations presse efficace pour attirer l’attention des journalistes et des critiques d’art. Vous pouvez créer un communiqué de presse bien rédigé qui présente les principales caractéristiques de l’exposition, ainsi que des images de qualité pour accompagner le communiqué. Vous pourriez également inviter les journalistes et les critiques d’art à des vernissages privés, de les tenir informés des événements et de leur offrir un accès exclusif aux œuvres d’art exposées.

De plus, il est souhaitable de mettre en place une stratégie de réseaux sociaux efficace pour promouvoir l’exposition. Je vous recommande de créer un compte dédié pour l’exposition sur les principales plateformes de réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter) et de publier régulièrement des images de qualité, des vidéos, des informations sur les œuvres d’art exposées, des interviews d’artistes, des visuels accrocheurs et des contenus exclusifs pour susciter l’intérêt des utilisateurs. Vous pourriez aussi créer un lien avec les utilisateurs en organisant des concours, en répondant aux commentaires et en créant des communautés en ligne.

Il serait aussi judicieux de cibler les publics cibles en utilisant les bons mots clés et les hashtags pertinents, en utilisant des publicités ciblées pour atteindre des utilisateurs spécifiques et en utilisant des plateformes de réseaux sociaux qui sont utilisées par les personnes intéressées par les expositions d’art. Pour cela, je vous conseille d’utiliser les réseaux sociaux pour annoncer les événements liés à l’exposition, tels que les vernissages, les conférences et les ateliers.

Il est souhaitable de créer un lien avec les partenaires de l’exposition, comme les artistes, les institutions culturelles, les galeries, les médias, les collectionneurs, etc. En les invitant à participer aux événements liés à l’exposition, en les informant des actualités liées à l’exposition et en les sollicitant pour des collaborations, on peut créer un véritable buzz autour de l’événement.

Enfin, je vous conseille de suivre les résultats de la stratégie de réseaux sociaux en utilisant des outils d’analyse pour mesurer les performances des publications, les interactions avec les utilisateurs et les résultats de la campagne publicitaire. Cela permettra de mettre en place des ajustements pour améliorer les résultats de la campagne et maximiser l’impact de la promotion de l’exposition sur les réseaux sociaux.

Partagez sur votre réseau social préféré :

Vous souhaitez suivre mon actualité ?
Abonnez-vous à ma newsletter et recevez mes dernières news !

Contacter Pascal Furlan

Un homme tient un téléphone portable et une palette de peinture - Contacter Pascal Furlan

Contactez-moi

Contacter Pascal Furlan

Un homme tient un téléphone portable et une palette de peinture - Contacter Pascal Furlan

Contactez-moi

Pont Vieux - acrylique sur toile - 40x50 cm - par Pascal Furlan artiste peintre

restez informé !

Abonnez-vous pour recevoir du contenu et des notifications exclusives